Caracole – Késako ?

L’association a été créée il y a 15 ans autour d’un vieux bus pour aller exprimer notre humanité en Albanie.
Ce vieux bus était un éloge à la lenteur des gastéropodes (escargot se dit en castillan “el caracol”). De plus, les adhérents actifs, zèbres, chevaux sauvages ou plus domestiques “caracolent” ensemble.

Si l’objet de notre association est de rapprocher les hommes de toutes cultures et de protéger notre bonne vieille Terre, beaucoup considèrent Caracole comme un laboratoire d’expérimentation de vie ensemble, un militantisme par le faire, l’action, la réalisation, véritable incubateur où chacun peut passer du rêve à la concrétisation.

Une asso d’intérêt général !

Toutes les activités et événements (Fête de la musique ou du quartier, Visite du père Noël, Car’accolade, Cafés Citoyens…) organisés par Caracole rapprochent les habitants, créent du lien et nous invitent à penser notre monde ensemble. Des commissions (Bus, Circuits Courts, Jardin Partagé, Chorale, Événements, vélo…) animées par les bénévoles, gèrent indépendamment les projets et donnent vie à ces envies :

• Les Cabas (CAracole, Bienvenue Au Souk) et le réseau “Floréal” sont des circuits courts qui permettent de s’alimenter sainement dans le cadre d’un système économique plus respectueux des producteurs et des mangeurs.
• Le Jardin Partagé : l’occasion de jardiner dans une ambiance conviviale selon des techniques bienveillantes (bio, permaculture…) et de s’interroger sur l’espace commun.

• Les Vides Greniers sont l’occasion de donner une seconde chance à tous ces objets qui envahissent nos armoires, sur le principe du “ça peut encore servir à quelqu’un”… Et pour ceux qui semblent ne plus fonctionner, Cafés Bricole et Ateliers Vélos proposent d’aider à les réparer.
• Les voyages autogérés permettent de découvrir d’autres façons de vivre par la rencontre (Albanie, Maroc, Pays-Bas, Andalousie, Bretagne, Chtiland, canal du midi…)
• La Chorale Caracole donne également le ton pour chanter autrement, dans d’autres langues et sous d’autres horizons.

Et bien d’autres envies encore…

La Maison de l’Économie Sociale et Solidaire

L’association fut l’une des premières hébergées dans la Maison de l’Économie Sociale et Solidaire (la MES) qui l’abrite encore aujourd’hui. Ce Tiers lieu menacé par le projet d’extension de la ZAC mitoyenne est géré par le Collectif La Maison, structure associée au projet Car@bricole.